Accueil / Actualités / Cas clinique : un coup de chaleur qui se termine bien

Cas clinique : un coup de chaleur qui se termine bien

Dr Gérard Nicolet (Médecin du sport, Dole)

Dossier médical

Draguignan, le 16 août 1998. Le tour de France VTT se termine, un coureur a beaucoup de mal à franchir la ligne d’arrivée, il inquiète son entourage par son comportement inhabituel, en particulier un état de confusion. Il est pris en charge par le service médical et un interrogatoire rapide retrouve des crampes et la confusion, déjà signalée. L’examen montre une hyperthermie, une hypotension artérielle chez un sujet avec une peau sèche sans aucune transpiration, constatation surprenante chez un athlète qui vient d’effectuer un effort important avec une température extérieure proche de 35 °C, un soleil intense et une absence de vent. Le diagnostic de coup de chaleur débutant ou hyperthermie d’effort est retenu.

Lire la suite de l’article