Accueil / Actualités / Cas clinique : un parcours semé d’embûches

Cas clinique : un parcours semé d’embûches

Dr Jacques Parier (Médecine Physique et Réadaptation, Paris)

Jean-Pierre est âgé de 35 ans. Il aurait sans doute pu être un très bon joueur de tennis puisqu’il est déjà classé en junior en début de seconde série. Malheureusement, il commence à cette époque à ressentir des douleurs du membre supérieur droit, son côté dominant. En dehors du tennis, il n’est pas ou peu gêné mais s’il essaye d’enchaîner les matchs, une douleur s’installe peu à peu dans son bras. S’il insiste, une impotence fonctionnelle lui interdit non seulement la pratique du tennis, mais aussi une utilisation un tant soit peu répétitive de ce bras.
L’examen clinique est pauvre. Même s’il décrit une douleur du coude, il n’existe aucun signe articulaire. Les classiques manœuvres de mise en tension des épicondyliens, épitrochléens, biceps et triceps sont négatives. Il n’existe pas de signes neurologiques, tout au plus un point exquis situé à la partie moyenne et externe du bras, que le patient semble reconnaître.
Les différents traitements médicaux, antiinflammatoires, mésothérapie, ostéopathie, rééducation, étirements, modification de matériel… n’ont pas eu d’efficacité durable.

Lire la suite de l’article