Accueil / Suivez les congrès / Congrès SFMES-SFTS – Activité physique : les recommandations pour la santé

Congrès SFMES-SFTS – Activité physique : les recommandations pour la santé

Pr Xavier Bigard, Physiologiste de l’exercice et nutritionniste, Professeur agrégé du Val-de-Grâce, Président de la SFMES - 6 septembre 2015

Le Plan National Nutrition Santé (PNNS), mis en place depuis 2001, traite de la nutrition comme déterminant de santé et propose de mettre en œuvre des actions de prévention visant à éviter l’apparition de pathologies chroniques liées à une alimentation insatisfaisante et/ou à des comportements à risque vis-à-vis de la pratique de l’activité physique et de la sédentarité. Les repères de pratique de l’activité physique et de réduction des états de sédentarité sont envisagés ici dans le contexte général de la prévention primaire de survenue de pathologies chroniques ou de facteurs de risque de ces pathologies, telle que définie par l’OMS dès 1948, qui propose une classification des actions de prévention suivant le stade des maladies.

Le PNNS, dans sa 3e version 2011-2015, prévoit « l’actualisation des repères nutritionnels » (action 11.1), ce qui a conduit la direction générale de la santé (DGS) à saisir l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) en 2012, afin d’ajuster les recommandations en activité physique et en réduction de la sédentarité.
Les recommandations du PNNS1 sont intégrées dans les objectifs poursuivis par l’axe 2 du PNNS qui reposent sur :
a) l’augmentation de 20 % de la proportion des hommes ayant une activité physique élevée, de 25 % de la proportion des femmes ayant une activité physique élevée ;
b) l’augmentation de 20 % de la proportion des hommes et des femmes ayant une activité physique moyenne (selon le questionnaire IPAQ [international physical activity question]) (sous-objectif général 2-1) ;
c) l’augmentation de l’activité physique et la réduction de la sédentarité chez les enfants et les adolescents (sous-objectif général 2-2).
À ce jour, le PNNS recommande pour les adultes d’effectuer l’équivalent d’au moins 30 minutes de marche rapide par jour, à raison de cinq fois par semaine1, 2. L’OMS recommande également la pratique d’exercices de renforcement musculaire faisant intervenir les principaux groupes musculaires, au moins deux jours par semaine3. Pour les enfants, et les adolescents, le PNNS recommande un minimum de 60 minutes par jour d’activité physique d’intensité modérée ou plus élevée à raison de trois fois par semaine1, 2.
Au cours de cette session, une révision des recommandations existantes est présentée, fondée sur l’analyse des bases scientifiques les plus récentes. Les nouvelles recommandations sont envisagées dans le double contexte de l’augmentation de la pratique régulière de l’activité physique et de la réduction de la sédentarité ; elles sont proposées par tranches d’âges de la population. Conformément aux objectifs de l’axe 2 du PNNS, des recommandations spécifiques sont aussi proposées pour les personnes âgées et les personnes en situation de handicap, présentant une limitation fonctionnelle.
Enfin, les relations et interactions entre sommeil, activité physique et facteurs de risque de pathologies chroniques ont été également envisagées. En effet, l’activité physique peut avoir un effet direct, en diminuant le risque de pathologies chroniques (comme l’obésité, le diabète de type 2 ou les cancers), ou indirect, via la régulation du sommeil et du stress psychologique. Ce sont ces interactions multiples et réciproques entre activité physique, sommeil, stress psychologique et pathologies chroniques qui justifient l’intégration de recommandations spécifiques au sommeil dans les recommandations générales de promotion de l’activité physique et de réduction de la sédentarité (Fig. 1).

Figure 1 – Relations et interactions entre sommeil, activité physique, qualité de vie et santé.

Références

1. Ministère du travail de l’emploi et de la santé. Programme national nutrition santé 2011- 2015 ; p 25 et 26.
2. Ministère de la santé et des solidarités. Programme national nutrition santé. Activité physique et santé. Octobre 2005 ; p 30 et 31.
3. OMS. Recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé. http://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_recommendations/fr/, site consulté le 06/09/2015.