Dossier : L'examen clinique de l'épaule du sportif

Conclusion

Les pathologies de l’épaule sont fréquentes dans les sports de lancer.

L’épaule du sportif est une des articulations les plus sollicitées. Ses pathologies sont fréquentes et multiples. On note une prépondérance dans les sports de lancers et de raquette, mais aussi dans les sports de combat ou le rugby. D’autres types de pathologies de l’épaule se retrouvent dans les sports sollicitant une grande souplesse tels que la gymnastique ou la natation.

Le maître-symptôme est la douleur qu’il faut caractériser de la manière la plus précise. La douleur est liée à un substrat anatomique que l’examen physique permet d’explorer.

L’ensemble des tests et manœuvres décrit dans la littérature ne jouissent, pour aucun d’entre eux, d’une sensibilité et d’une spécificité absolues. Il apparaît consensuel que l’association de plusieurs manœuvres pour chacune des lésions recherchées permet d’obtenir un faisceau d’arguments cliniques et physiques convergeant vers une hypothèse diagnostique précise.

Une démarche clinique bien conduite permet la prescription raisonnée d’examens complémentaires pour confirmer ou infirmer certains éléments. Des bilans d’imagerie prescrits sans support clinique solide entraînent des errances diagnostiques préjudiciables pour le sportif. Un examen clinique précis et systématique permet, grâce aux examens complémentaires, de poser un diagnostic certains garant d’un traitement rapide et adapté pour une reprise de l’activité dans les meilleures conditions et dans les meilleurs délais.