Accueil / Dossiers / Lésions ligamentaires et tendineuses des doigts / Lésions ligamentaires – Conclusion

Dossier : Lésions ligamentaires et tendineuses des doigts

Lésions ligamentaires – Conclusion

Les entorses et luxations du pouce et des doigts longs sont des pathologies fréquentes et à plus forte raison chez les sportifs. Si les luxations sont souvent réduites en urgences, les suites sont plus aléatoires. Souvent négligées initialement, elles évoluent pour certaines vers des séquelles fonctionnelles très invalidantes : raideur, instabilité et douleur. La prise en charge initiale conditionne l’évolution. La radiographie doit être systématique afin d’éliminer une fracture ou un arrachement osseux associé ainsi qu’une subluxation résiduelle. Le traitement est rarement chirurgical, mais lorsqu’il est indiqué, il doit être réalisé précocement.
Dans la majorité des cas, le traitement est fonctionnel ou orthopédique par immobilisation selon les cas, mais doit être bien conduit afin de permettre la cicatrisation ligamentaire. Le patient doit être prévenu que l’articulation peut rester douloureuse plusieurs semaines après le traumatisme, et tuméfiée plusieurs mois.