Dossier : Pathologie rachidienne

Conclusion

Le pronostic du spondylolisthésis a été transformé par le traitement orthopédique conservateur et les méthodes de rééducation qui permettent la poursuite d’une vie quasi normale. L’évaluation des paramètres pelviens a une valeur pronostique en période de croissance et à l’âge adulte. Les indications chirurgicales sont limitées aux formes très évolutives avec gêne fonctionnelle majeure ou atteinte neurologique. La survenue d’une spondylolyse est statistiquement plus fréquente chez le sportif mais le maintien d’une excellente musculature est un point fondamental de la stabilité du spondylolisthésis.
Il faut savoir choisir les différentes possibilités thérapeutiques sans interdire toutes les activités sportives dont les bénéfices physiques et psychologiques sont importants sur le développement personnel à tout âge.