Dossier : Lésions traumatiques de la syndesmose tibio-fibulaire distale

Introduction

Les lésions de la syndesmose tibio-fibulaire distale sont le plus souvent consécutives à un traumatisme à haute énergie et dans les sports de contacts et notamment le judo. Ces lésions peuvent correspondre à des lésions ligamentaires isolées ou associées à des fractures de la cheville. Le diagnostic est souvent méconnu et la fréquence de cette pathologie est probablement sous-estimée. Les lésions peuvent aller de la simple entorse bénigne isolée à la fracture associée avec diastasis évident et lésions cartilagineuses. La douleur prolongée et le dérangement articulaire sont des éléments classiques de la symptomatologie. Le retour au sport est souvent différé et peut être deux fois plus long que pour une entorse banale du ligament collatéral latéral (1, 2). Le diagnostic clinique est parfois difficile et l’analyse de l’imagerie doit être précise pour conduire au diagnostic lésionnel. L’importance des lésions devra guider la prise en charge thérapeutique entre traitement conservateur et chirurgical dont les modalités restent toutefois controversées dans la littérature. L’évolution de ces lésions est souvent imprévisible, toutefois, à un stade chronique, les patients décrivent des instabilités et à plus ou moins long terme des douleurs en rapport avec une dégénérescence cartilagineuse post-traumatique. Un choix thérapeutique précoce et approprié permet de diminuer le délai de retour au sport et d’éviter d’évoluer vers une chronicisation des lésions. Ce chapitre propose un état des lieux sur la syndesmose tibio-fibulaire distale en commençant par un rappel anatomique permettant de mieux appréhender les mécanismes traumatiques et les types lésionnels ainsi que l’approche clinique et paraclinique. Enfin, une stratégie thérapeutique sera proposée en s’appuyant sur les données récentes de la littérature et de notre expérience au sein du département médical de l’Institut national du sport, de la performance et de l’expertise (Insep) et de la commission médicale de la Fédération française de judo.