Accueil / Dossiers / Plongée et activités subaquatiques / Plongée et activités subaquatiques – Conclusion

Dossier : Plongée et activités subaquatiques

Plongée et activités subaquatiques – Conclusion

La plongée est considérée comme une activité à risque qui nécessite un examen médical approfondi, spécifique et régulier, effectué par un médecin sensibilisé aux risques spécifiques aux activités subaquatiques.
Bien que la fédération délégataire ait allégé les conditions de délivrance d’un certificat de non contre-indication (Tab. 1), il est fortement recommandé que cette consultation soit effectuée par  un médecin agréé par la FFESSM ou titulaire d’un diplôme universitaire de médecine de plongée, de médecine hyperbare ou de médecine du sport. L’examen clinique a pour objectif de dépister toute pathologie susceptible de s’aggraver pendant la plongée. Il peut s’appuyer sur des examens paracliniques systématiques (Tab. 2) et optionnels (Tab. 3) et doit s’appuyer sur un avis sapiteur au moindre doute.
La décision doit tenir compte de la motivation et de l’expérience du plongeur, et être systématiquement  explicitée, en particulier en cas de contre-indication définitive. Une restriction de pratique peut être une alternative bénéfique pour permettre au plongeur de poursuivre sa passion tout en minimisant les risques.

Téléchargez la bibliographie

L’auteur remercie les Drs Jean-Louis Méliet, Fabrice Couraud, Vincent Lafay, Bruno Barberon, Jean-Arthur Micoulaud Franchi, Nicolas Lainé et Rémy Henneron pour leur aide.