Géode cotyloïdienne

Le

Chez ce jeune sportif de 25 ans, la géode cotyloïdienne (gc) gauche n’est en réalité pas isolée (A).

Elle communique par un pertuis avec une bulle cartilagineuse ouverte sur l’articulation. L’arthroscanner est donc faussement négatif et l’exploration opératoire met en évidence un effet came très important et un décollement massif du cartilage cotyloïdien. Une géode fémorale (gf) est visible sur le scanner (B).