Coxopathie du sportif : le versant acétabulaire

Le

Excès de développement de la paroi postérieure du cotyle. Elle englobe toute la tête fémorale, limitant la rotation externe et créant un conflit fémoro-acétabulaire postérieur (effet pince).