L’échancrure spino-glénoïdienne

Le