Accueil / Actualités / Tendinopathie et rupture du tendon d’Achille : évaluation radiologique

Tendinopathie et rupture du tendon d’Achille : évaluation radiologique

Dr David Petrover (Hôpital Lariboisière, Centre d’imagerie Bachaumont, Paris)

La pathologie achilléenne tendineuse est fréquente mais nécessite en cas d’aggravation des symptômes une évaluation radiologique rapide de la sévérité des lésions pour prévenir le stade ultime qu’est la rupture tendineuse. « Le diagnostic de rupture est clinique et repose sur deux signes pathognomoniques : la perte de l’équin physiologique et le signe de Thompson » pour les auteurs du traité sur les ruptures du tendon achilléen de l’Encyclopédie médico-chirurgicale (1), mais de rajouter qu’« il ne faut pas accepter le diagnostic erroné de rupture partielle, porté par des examens radiologiques complémentaires » ! Doit-on en conclure que les ruptures partielles n’existent pas ?

Lire la suite de l’article