Accueil / DOSSIERS / L'examen clinique de l'épaule du sportif

DOSSIERS

L'examen clinique de l'épaule du sportif
Dr Didier Rousseau (Institut de l'Appareil Locomateur Nollet, Paris), ROMAIN Rousseau (Interne de chirurgie orthopédique et traumatologique, Lille)
25/11/2010

L’examen clinique de l’épaule du sportif

Déroulement de l’examen

Introduction

L’épaule est une des articulations les plus sollicitées chez le sportif. La connaissance anatomique de l’épaule est indispensable à un bon examen clinique. Toute lésion possède un substrat anatomique précis. Un examen approfondi permettra d’identifier la structure engagée dans les … Lire la suite

1. L’interrogatoire

C’est l’étape incontournable de l’examen. Un interrogatoire précis permet d’obtenir des informations orientant l’examen physique. Il comporte plusieurs éléments à rechercher : • Le terrain : - l’âge, - le côté dominant, - le sexe, - les antécédents généraux, - … Lire la suite

2. L’inspection

L’épaule est l’une des articulations les plus sollicitées chez le sportif. L’examen physique débute par l’inspection du patient torse nu en ayant pris soin auparavant d’observer la manière dont il se déshabille afin d’évaluer la gêne fonctionnelle (Fig. 1 et … Lire la suite

3. La palpation

L’examen palpatoire recherche : • des douleurs à la palpation des reliefs osseux : clavicule, épine de la scapula jusqu’à l’acromion, processus coracoïde, tête humérale et tubercule majeur (Fig. 9 et 10) ; Figure 9 - Repères palpatoires de l’examen … Lire la suite

4. Evaluation neurologique

On retrouve chez le sportif des pathologies micro-traumatiques liées à des mouvements répétitifs. L’examen clinique de l’épaule ne peut s’affranchir d’une évaluation neurologique, même sommaire. En effet, on retrouve chez le sportif, notamment chez le tennisman ou le volleyeur, des … Lire la suite

5. Evaluation des mobilités

L’examen commence par l’étude des mobilités passives. L’épaule est une énarthrose à 6 degrés de liberté. On étudie donc les différents mouvements suivants : • abduction = 180° ; • adduction = 45° ; • antépulsion (flexion) = 180° ; … Lire la suite

6. Evaluation de la coiffe des rotateurs

On débute l’examen par les muscles supposés les moins douloureux. Chez le sportif, la pathologie de la coiffe des rotateurs est inflammatoire, dégénérative ou traumatique. Les manœuvres recherchent donc, soit une douleur provoquée en rapport avec une tendinopathie inflammatoire du … Lire la suite

8. Recherche d’une laxité et d’une instabilité d’épaule

L’hyperlaxité peut être secondaire à des étirements “antiphysiologiques”. Un temps important de l’examen clinique du sportif est la recherche d’une laxité d’épaule, source d’instabilité fonctionnellement gênante. L’hyperlaxité est primaire ou secondaire. Lorsqu’elle est secondaire, elle est soit post-traumatique, soit secondaire … Lire la suite

9. Evaluation vasculaire

Si, au terme de l’examen physique, et après un interrogatoire bien mené, on ne retrouve aucune explication aux symptômes décrits par le patient, il faut savoir évoquer une étiologie vasculaire. Les structures vasculaires peuvent être à l’origine de douleurs de … Lire la suite

Conclusion

Les pathologies de l'épaule sont fréquentes dans les sports de lancer. L’épaule du sportif est une des articulations les plus sollicitées. Ses pathologies sont fréquentes et multiples. On note une prépondérance dans les sports de lancers et de raquette, mais … Lire la suite

Bibliographie

Pour en savoir plus • Adson AW. Cervical ribs: symptom, differential diagnosis of section of the insertion of the scaleneus anticus muscle. J Int Coll Surg 1951 ; 16 : 546. • Barth JR, Burkhart SS, De Beer JF. The … Lire la suite