Accueil / Traumatologie / Jambe / Le syndrome de l’artère poplitée piégée : sténose de l’artère par compression musculaire

Le syndrome de l’artère poplitée piégée : sténose de l’artère par compression musculaire

Dr Frédéric Frau (Médecine et biologie du sport, Furiani, Corse)

Le patient, pratiquant la course à pied en montagne, consulte pour des douleurs surales gauches d’effort depuis 6 mois, surtout en montée. L’examen clinique montre un rachis souple et un examen neurologique normal. L’écho-Doppler artériel met en évidence une empreinte sur l’artère poplitée gauche en flexion plantaire sans réelle compression dynamique. Une sténose des artères poplitées par compression des muscles gastrocnémiens révélée à l’angio-scanner permet de diagnostiquer un syndrome de l’artère poplitée piégée.

Symptômes

Monsieur MF, 32 ans, pratiquant la course à pied en montagne, consulte le 27 septembre 2010 pour des douleurs surales gauches d’effort évoluant depuis 6 mois. Ses troubles surviennent surtout en montée avec un délai d’apparition très variable de 30 minutes à 4 heures et persistent en post-effort. La pratique du VTT n’entraîne aucune gêne. Il signale également un épisode très aigu lors d’une compétition l’ayant contraint à l’abandon et suivi de l’apparition d’un hématome et d’une boiterie de plusieurs jours. Dans ses antécédents, on note des conflits discoradiculaires symptomatiques.

Premières investigations

Avant la consultation initiale, il a déjà réalisé tout un ensemble d’investigations.
Le scanner lombaire montre une discopathie L4 – L5.
L’EMG met en évidence de petits signes sur le territoire S1 gauche.
L’échographie musculaire et l’écho- Doppler artérielle de repos sont normaux.

Examen clinique

A l’examen clinique, nous retrouvons un rachis souple et un examen neurologique strictement normal. Les reliefs osseux sont indolores. La palpation du creux poplité gauche est sensible comparativement à droite. Les pouls pédieux et tibiaux postérieurs sont difficilement retrouvés de façon bilatérale en flexion plantaire.

Un 2e écho-Doppler artériel des membres inferieurs avec épreuves dynamiques est demandée et révèle uniquement une empreinte sur l’artère poplitée gauche en flexion plantaire sans réelle compression dynamique.

Diagnostic

Un angio-scanner des membres inférieurs avec acquisitions en flexion plantaire forcée est alors réalisé (Fig. 1). Il met en évidence une sténose des 2 artères poplitées avec un aspect très serré à gauche par compression des muscles gastrocnémiens : le diagnostic de syndrome de l’artère poplitée piégée est posé.

Figure 1 – Angio-scanner des membres inférieurs avec acquisitions en flexion plantaire forcée.

Exploration chirurgicale et résection

Une décision d’intervention chirurgicale est prise afin de lever cet obstacle. L’exploration peropératoire du creux poplité gauche montre une insertion anormale du jumeau interne dont les ¾ sont fixés dans l’échancrure intercondylienne. La résection de cette anomalie est réalisée.

Conclusion

À J75 de l’intervention, le patient pratique la marche en montagne sans douleur surale gauche à l’effort et est toujours asymptomatique à droite. Il est averti d’une possible survenue controlatérale.